Nous respectons votre vie privée

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour  mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu.

Cliquez sur le bouton ou poursuivez votre navigation en cliquant sur le texte pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site.

Index de l'article

Les données archéologiques

Tessonnière sur le site de la manufacture Massié22

En 1957, fut mis au jour, lors de travaux d'urbanisme, dans l'enceinte de l'ancienne manufacture de faïence du sieur André Massié, la sole, calcinée, de l'ancien four. Celle-ci avait un diamètre d'environ 4 m de diamètre.

Quelques fragments de pièces ont pu être recueillis, hors stratigraphie, par Monsieur Michot et Madame Pradère. Ces tessons de céramique proviennent soit de pièces cassées, soit de pièces de rebut.

Les fragments résultant de pièces cassées appartiennent à des plats possédant un décor en camaïeu bleu, assez lâche de dessin, peu net sur l'émail blanc bleuté toujours craquelé23. Ces pièces, épaisses, de faïence commune émanent vraisemblablement de plats oblongs octogonaux.

Les pièces de rebut, quant à elles, sont assez minces, recouvertes par un émail grisâtre, peu épais, peu adhérant, craquelé, piqué, souvent cloqué et bouillonné. Le décor, en camaïeu bleu terne, est mal venu. La mauvaise qualité de l'émail ne lui a pas permis d'absorber la couleur qui reste bleu-noirâtre.

La couleur de la terre est soit rouge, soit rosée, soit ivoire blanche.

Inventaire

Fragments de plats

Groupe 1 - 12 fragments, en terre blanche, à décor rouennais de galons et à bords godronnés. Sur chaque godron, une tache bleue séparée de la voisine par un trait bleu-gris. Au-dessous, un galon uni puis un second galon d'écailles imbriquées, alternant avec des motifs floraux stylisés.

 1

1bis

 

 

Groupe 2 - 2 fragments, en terre blanche, semblables aux précédents mais avec une variante de décor: les taches extérieures sont remplacées par de petits traits dans le goût de Nevers.

22

 

 

Groupe 3 - 4 fragments de bordure extérieure, en terre rouge, analogue à celle des 12 premiers. Sur le marli du plat se trouve un décor de rinceaux et feuillages stylisés ornés de gros points.

 3

 

 

Groupe 4 - 3 fragments de marli, en terre blanche, décorés de feuillages stylisés dans le goût de Rouen.

4

4bis

 

 

Groupe 5 - 2 fragments de fonds de plats avec pour décor un motif floral bleu accentué de gris- bleu.

55

 

 

Groupe 6- 3 fragments soudés à la cuisson par affaissement des gazettes.

Il est à noter que certains fragments présentent à leur revers une coloration mauve/violacée due vraisemblablement au dégagement de vapeurs de manganèse dans le four .

 

Fragments de pièces diverses

Groupe 7 - 4 fragments, en terre rosée, d'un grand encrier rond (d'un diamètre de 14 cm environ) muni d'une tubulure à la partie supérieure, pour la plume. Décor en haut et en bas d'un galon bleu de cobalt éclaté, à la cuisson, et gris- bleu.

2-12-1

 

 

Groupe 8 - 1 fragment, en terre rouge, d'un encrier (?) surmonté au bord d'une sorte d'anneau à très petite ouverture. Décor de lambrequins à deux tons de bleu, zones quadrillées. Email très mince, piqué et incomplètement réparti.

 

Groupe 9 - 1 fragment, en terre rosée, d'une pièce cylindrique d'une hauteur de 6,5 cm. Bordure supérieure du type de décor du groupe 7, en bas décor de paraphe. Décor bleu pâle et noir de manganèse. Email mince, piqué et mal réparti.

2-32-3

 

Groupe 10- 1 petit fragment, en terre rosée, d'une pièce circulaire d'un diamètre de 12 cm. L'émail, peu adhérent, recouvre mal la pièce. Le fond de celle-ci, qui reste seul, laisse présager un décor de motifs floraux bleus soulignés d'un peu de gris bleu.

 

Groupe 11- 6 fragments, en terre très rouge, appartenant à des petits pots cylindriques. Bordure en relief à la partie supérieure (hauteur entre 6 et 7 cm ; diamètre entre 6,2 et 7,2 cms).

3 sont décorés en bleu de guirlandes (décor du Sud-Ouest), double filet à la base.

2-42-4

3 sont décorés d'une bordure dans le goût de Rouen. L'un deux possède encore son anse rayée de traits bleus transversaux.

L'émail est piqué et mal réparti.

 

Groupe 12- 3 godets percés de quatre à cinq trous. Bord évasé rayé de traits bleus. Email épais et bien glacé mais mal adhérent, fortes craquelures.

 

Groupe 13- 4 fragments, en terre rosée ou rouge, de coupe d'une hauteur de 5 cm et d'un diamètre de 8 cm. Le décor de la bordure très mal ressorti paraît être dans le goût de Moustiers, filet bleu à la base. Email bouillonné.

14- 1 fragment, en terre rosée, de dessous d'encrier. Décor bleu en bordure.

15- 1 fragment, en terre de rosée, faiblement godronné. Email bouillonné, décor gris noir, pas cuit en bordure.

16- 1 fragment, en terre rosée, de pot d'un diamètre de 9 cm à la base. Décor de ferronnerie noir et bleu clair.

17 - 1 fragment de pot, ou plutôt de gourde, en terre très rouge. Email bouillonné. Décor genre Nevers "a boyre".

2-52-5

18- 1 saleron à piédouche d'un diamètre de 7 cm. Email bouillonné. Bordure avec filets bleus. Au fond, motif floral stylisé.

 

Groupe 19- 3 fragments, en terre rouge, de pot (dont 2 font partie de la même pièce) d'une hauteur de 7,5 cm. Diamètre du fond: 3,5 cm ; diamètre au niveau du col: 6,5 cm. Décor grossier de palmes (taches bleues).

20 - 1 couvercle, en terre rouge, d'un petit pot. Bordé d'un double filet bleu et croisillé. Au centre motif en corbeille fleurie.

2-62-6

21 - 1 couvercle, en terre rouge, d'un petit pot.

Bordé d'un double filet bleu et dentelé. Au centre, motif en cul de lampe.

2-72-7

22- 1 fragment, en terre rouge, de couvercle surmonté d'un bouton décoré de cercles concentriques. Décor de motifs floraux disposés en croix.

23- 1 anse de pichet, en terre rosée, épaisse, décorée de traits transversaux bleus.

24- 1 petit pot, en terre rouge, à bec sur trois petits pieds contournés, d'une hauteur de 11 cm et d'un diamètre de 3,5 cm. La panse est renflée, émaillée mais non décorée.

Groupe 25- 4 fragments de pots identiques aux précédents. L'intérieur est émaillé blanc tandis que l'extérieur est émaillé par manganèse bien venu et brillant sur trois d'entre eux. Le quatrième est terne, mat, violet pâle, pas cuit.

Groupe 26- 3 petits couvercles à bouton. Emaillés extérieurement en manganèse mat et pâle. Diamètre de 6,5 cm.

27- 1 couvercle identique au précédent mais d'un diamètre de 8,5 cm.

Groupe 28- 8 fragments, en terre rosée, de pots non décorés, mal émaillés.

Groupe 29- 38 petites coupelles mal émaillées d'un diamètre de 6,3 cm et d'une hauteur de 3,5 cm.

Cet inventaire laisse apparaître certains traits communs et caractéristiques de cette production. Les similitudes se retrouvent au niveau de l'émail (le plus souvent grisâtre, craquelé ou piqué), de la qualité, médiocre, des décors et de sa coloration en bleu de cobalt, terne. En revanche, cet échantillonnage permet de différencier au moins trois types de pâte : rosée, rouge et ivoire.

L'ensemble de cette fabrication est assez quelconque au point de vue de la qualité des glaçures. Certains fragments parmi les pièces les plus réussies rappellent le grand plat "La justice" du musée Adrien Dubouché.

En outre, la forme tardive des encriers permet de dater ces pièces autour de 1780, ce qui tend à confirmer la persistance de la fabrication de la faïence par Massié en même temps que celle de la porcelaine.