En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites notamment.

Ce message est obligatoire pour être en règle avec la CNIL... mais bon, ici on ne suit pas les internautes... Ce message ne reviendra que dans plusieurs mois si vous vous re-connectez...

54e3b71e81d2f

 

 

 

 

Allassac - Place de la Liberté, rue de l'église

2005

Moderne

Yasmine Labrousse

 

 

 

 

 

Le sondage a été réalisé dans le cadre de l'atelier Arché'Ado mis en place par le pays d'art et d'histoire Vézère-Ardoise. Les jeunes du groupe réalisent depuis 2003 un inventaire architectural du centre-ville d'Allassac. Deux bâtiments ont d'ores et déjà fait l'objet d'un relevé architectural précis avec l'accord des propriétaires. L'évolution du bourg d'Allassac depuis le Moyen Age est très mal connue. De nom­breux aménagements au cours du XIXe siècle (drainage au milieu du XIXe siècle, chemin de fer à la fin du XIXe siècle, carrières d'ardoises) ont bouleversé le parcellaire médiéval. Les niveaux de sol ont été sur­élevés de façon très importante. Le choix du jardin du presbytère a été conditionné par plusieurs facteurs : espace public de propriété communale, espace vert ; il existe peu d'espaces ouverts dans la zone de l'ancien castrum. Le sondage a permis de mettre au jour un mur arasé. Le mobilier archéologique ne permet pas de déterminer une chronologie d'occupation, ni une destination de ce mur. Il pourrait simplement s'agir d'un aménagement de jardin couplé avec un service aux animaux domestiques (porcherie avec auge par exemple). La même conclusion que lors des relevés du bâti allassacois s'impose : le centre de la ville a connu beaucoup de bouleversements, notamment dans la modification des niveaux de sol, tout au long des XIXe et XXe siècles qui ont détruit de nombreux témoins de la période moderne et médiévale rendant très difficile une lecture du bâti et stratigraphique.