En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites notamment.

Ce message est obligatoire pour être en règle avec la CNIL... mais bon, ici on ne suit pas les internautes... Ce message ne reviendra que dans plusieurs mois si vous vous re-connectez...

 

54e3b71d4ff66

 

 

 

 

 Soudaine-Lavinadière - Prieuré du Saint-Sépulcre de Lavinadière

2004

Moyen Age - Moderne

Patrice CONTE

 

 

 

8-im-soudaine1

L'angle nord-est du bâtiment oriental et la base de tour circulaire partiellement dégagée.

 

La seconde campagne de fouille réalisée à la suite des premiers travaux entrepris entre 1995 et 2000 sur le site du prieuré et de l'église de Lavinadière se sont poursuivis, en 2004, par l'extension du décapage de la parcelle immédiatement située au nord de l'église, zone où la fouille de 2003 avait déjà permis de repérer plusieurs maçonneries appartenant aux bâti­ments de cet ensemble monastique dont les sources écrites pourraient situer la fondation dès le XII' s. et le démantèlement au début du XVII' s.

Les résultats acquis en 2004 permettent désormais de circonscrire l'organisation d'une partie des ves­tiges composés d'au moins deux corps de bâtiments disposés perpendiculairement l'un par rapport à l'autre et définissant ainsi une cour carrée, probable­ment ouverte vers l'ouest et délimitée au sud par l'église.

La fouille montre que la disposition des bâtiments que l'on peut désormais observée est finalement récente et date tout au plus de la fin du Moyen Age. Elle témoigne également de nombreuses phases de modifications architecturales dont certaines pour­raient être mises en relation avec le moment où le temporel de l'ordre du Saint-Sépulcre est rattaché à celui des Hospitaliers (1489).

Lensemble canonial, dans sa dernière phase archi­tecturale, intègre plusieurs éléments absents des premiers états : tourelle (secteur 13) à l'angle nord-est du grand bâtiment oriental, création de partitions à l'intérieur de ce même bâtiment (secteurs 1,2,11 et 12), et four domestique aménagé contre le mur gout­tereau ouest.

Le bâtiment septentrional comporte plusieurs pièces dont on commence à percevoir l'emprise, malgré l'arasement et la récupération partiel des maçonne­ries au XVII' s. : un escalier en vis, inscrit dans une tourelle carrée en demi-hors oeuvre (secteur 15) flanque la façade du bâtiment et distribue au moins

un étage perceptible également en stratigraphie par la présence d'une couche de carreaux de terre-cuite, découverte dans une des pièces voisine à la tour d'escalier, provenant du pavement d'un plancher d'étage (secteur 9).

L'articulation entre les deux corps principaux de bâti­ments reste encore hors de la zone étudiée lors des campagnes de 2003 et 2004, elle fera l'objet de l'es­sentiel de la future campagne 2005.

On notera qu'une zone de dépotoir a commencé à être étudiée immédiatement au nord du bâtiment sep­tentrional (secteur 10). Elle livre un mobilier de céramiques et de verre du début de l'époque moderne épandu sur un remblai incluant de nom­breux éléments lapidaires provenant des édifices plus anciens. Il est de plus en plus évident que les constructions les plus récentes ont considérablement modifié les bâtiments initiaux du prieuré de l'Ordre du Saint Sépulcre. Cette observation se trouve égale­ment confirmée dans le réemploi sporadique d'éléments architecturaux dans les constructions de la dernière phase architecturale.

Toutefois, la fouille de la pièce centrale (secteur 1) du grand bâtiment oriental a livré, sous les sols d'occu­pations de la fin du Moyen Âge et de l'époque moderne un ensemble de plusieurs structures exca­vées et de maçonneries appartenant à un état antérieur et contenant un mobilier céramique médié­val accompagné de nombreuses scories métalliques. La définition de la fonction précise de ces vestiges reste conditionnée par l'extension de leur fouille en 2005.

La campagne de 2004 a également permis de préci­ser l'extension du cimetière canonial, grâce à la découverte d'une sépulture au contact du mur est du bâtiment oriental et de l'église (secteur 14).

8-im-soudaine2