En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites notamment.

Ce message est obligatoire pour être en règle avec la CNIL... mais bon, ici on ne suit pas les internautes... Ce message ne reviendra que dans plusieurs mois si vous vous re-connectez...

54e3b29219f63

 

 

 

Jugeals-Nazareth - Nazareth

1996

Moyen Age et Renaissance

Patrice CONTE

 

 

 

 

A l’occasion de travaux de restauration portant sur l’ensemble d’une maison d’origine médiévale du village de Nazareth, une opération d’étude de bâti et de sondage a été réalisée. Les sondages, dont l’implantation a été conditionnée par les travaux en cours menés par les entreprises de réhabilitation, n’ont porté que sur une partie de l’emprise du bâtiment.

Un sondage à l’emplacement actuel de l’accès sur rue a permis de retrouver un seuil ancien formé d’un assemblage de blocs entourant un bloc de plus grande taille. L'extension du sondage à l’intérieur du bâtiment montre, d’une part une fondation du mur de façade sur un seul rang de pierres et d’autre part un pavage grossier qui a précédé l’actuel pavage en dalles jointives. Le rare mobilier recueilli dans ce secteur ne témoigne que de réaménagements récents (XIXe s.). Un autre sondage, réalisé dans une petite pièce à l’arrière de la construction, a très rapidement mis au jour l’extrados de la voûte de la cave équipant l’édifice.

L'étude du bâti révèle les nombreuses modifications qui ont porté sur la maison médiévale originelle : agrandissement des baies et porte du rez-de-chaussée à la période contemporaine, partition, au cours de la même période, de la pièce unique du rez-de-chaussée en deux pièces et une cage d’escalier. L'étage étant également modifié, mais dès le XVIe s., période où l’on détruit une vaste baie médiévale en la remplaçant par une fenêtre à croisée. La conservation d’éléments en remploi, en particulier de deux blocs de remplage, laisse ici supposer la présence initiale d’une ou deux baies réticulées sur la façade.

Les éléments décoratifs conservés en façade, d’une rare qualité, orientent la datation du premier édifice vers le début du XIVe s. L'étude des constructions a également permis d’attester l’existence d’une autre maison du même type et probablement de la même période, mitoyenne à celle étudiée et aujourd’hui disparue.

Réalisée sur l’un des édifices les plus remarquables du village médiéval de Nazareth, cette étude de bâti devrait être utilement menée sur plusieurs autres bâtiments du village en collaboration avec le Service Régional de l’inventaire.