En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites notamment.

Ce message est obligatoire pour être en règle avec la CNIL... mais bon, ici on ne suit pas les internautes... Ce message ne reviendra que dans plusieurs mois si vous vous re-connectez...

54e3b29219f63

 

 

 

Saint-Léonard-de-Noblat - Place de la Libération

1996

Moyen Age

Patrice CONTE

 

 

 C’est hors les murs de la cité médiévale, à une centaine de mètres au nord de la porte Champmain, qu’une opération de sondage et de relevé topographique a été réalisée à la suite de la découverte fortuite d’une cavité artificielle.

Un sondage de surface a mis partiellement en évidence une structure excavée qui pourrait correspondre à une fosse ou, plus probablement, à un accès en pente desservant le souterrain. Quelques fragments de céramique médiévale ou du début de l’époque moderne ont été découverts à la base de cette structure.

La cavité, reconnue sur un développement total d’environ 15 m, est constituée, dans l’état actuel, par un ensemble de trois salles creusées dans le substrat. Un étroit conduit cylindrique relie deux de ces salles. La séparation entre deux autres de ces éléments est assurée par un simple rétrécissement des parois et un décrochement au sol. Deux passages encombrés de remblais de pierres et de terre suggèrent des suites au réseau actuel.

Aucun élément matériel ne permet de préciser la datation de cet ensemble souterrain. Sa morphologie l’apparente cependant aux cavités médiévales fréquemment repérées dans la région. Une origine plus récente (période moderne) n’est toutefois pas à exclure.

La découverte de cette cavité, à faible distance de la ville murée, n’est donc pas sans intérêt dans un contexte où les structures de ce type sont fréquentes "intra-muros". L'existence de ce site pourrait, par ailleurs, suggérer une urbanisation de type faubourg à la f in du Moyen Age ou au début de l’époque moderne dans ce secteur, le long d’une ancienne route reliant Bordeaux à Bourges et à faible distance du cimetière et de la chapelle Saint-Martin dite de Champmain.